intelligence économique

Prévenir les ruptures stratégiques

Cet ouvrage discute en effet de la puissance et des limites des signaux faibles, concept importé dans le domaine du management par Igor Ansoff dans les années 1975. Ces informations précoces, parcellaires, non éprouvées sont néanmoins susceptibles de porter et annoncer les ruptures à venir, crises, opportunités ou menaces dans un monde de plus en plus changeant et où la faculté d’anticipation devient un avantage stratégique puissant.

La première partie est une discussion entre des auteurs issus de différentes disciplines ou époques, plaidant pour les uns en faveur d’une adaptation des structures de l’entreprise pour mieux détecter et intégrer ces informations, mettant en lumière pour les autres les multiples obstacles psychologiques, organisationnels ou comportementaux qui nuisent à la détection et à la prise en compte de ces signaux.

La seconde partie s’appuie sur l’exemple des crises financières qui sont un exemple probant et actuel, à la fois de l’existence de signaux d’alerte annonciateurs de crises, et des obstacles organisationnels et humains qui rendent difficile voire impossible leur prise en compte dans la décision.

Comprendre les freins organisationnels et humains qui limitent la puissance des signaux faibles est une première étape pour les surmonter.

prevenir les ruptures strategiques

 

 

     Partenaires     

IE-lobbying
Intelligence Economique
Veille et TIC
Veille e-marketing
Intelligence économique

Intelligence économique référencement internet définition intelligence économique Veille Intelligence économique stratégique